introduire votre entreprise en bourse

Être côtée en bourse, c’est l’objectif de moult entreprises belges. C’est le meilleur moyen pour peaufiner une image de marque sur le marché et réellement assurer un bon développement de votre activité. Mais bien évidemment, c’est loin d’être simple. Et ne peut pas prétendre à ce rang qui veut. Il y a des normes à respecter.

Les avantages d’êtres côtée en bourse

Être côtée en bourse est une place qui est très prisée. Et pour cause, cela peut présenter de multiples avantages. Notamment, en vendant vos actions à des investisseurs, vous vous garantissez assez d’argent pour financer le développement de votre entreprise, sans pour autant passer par les crédits bancaires.

Et comme susmentionné, c’est aussi un excellent moyen afin d’améliorer votre image de marque sur le marché. Encore aujourd’hui, on considère que seules les grandes sociétés peuvent prétendre à une place en bourse. De quoi rassurer les investisseurs, mais aussi les clients qui feront appel à vos services à l’avenir.

En d’autres termes, s’introduire en bourse vous permettra aussi de profiter d’un peu plus de visibilité sur le marché.

Les documents nécessaires

Quelques documents seront nécessaires pour réussir votre introduction en bourse. Et pour les réunir et être sûr des véracités des faits, le concours d’un expert comptable Ixelles dans votre projet ne serait pas de trop.

Vous devez notamment avoir un bilan financier dans les règles de votre entreprise. Il faudra également justifier la vente de 10% de votre capital social à des investisseurs privés avant la demande d’introduction. À cela s’ajoutent bien évidemment tous les documents relatifs à la présentation de votre entreprise : kbis, statut, etc.

Vous devez également fixer les modalités d’investissement au sein de votre entreprise. On parle entre autres du prix des cours et du nombre d’actions minimum  à acheter par investisseur.

Les conditions relatives à une introduction d’entreprise en bourse

Comme susmentionné, ne peut pas prétendre à une introduction en bourse qui veut. Il y a des conditions à respecter. Et ces dernières varient selon le marché dans lequel vous avez envie de vous introduire.

Pour l’Eurolist, par exemple, il faudra être passé par vérification du commissaire aux comptes  et passer les contrôles pendant 3 années d’affilé avant de postuler.

Si vous comptez vous introduire sur Euronext Growth, vous aurez à vous renseigner sur les règles de cotation en bourse chez COB.

Si vous visez par contre Euronext Access, vous devez avoir un capital de plusieurs millions et plusieurs milliers d’actions à vendre.

Les étapes à suivre pour réussir votre pari

Pour commencer, sachez que s’introduire en bourse n’est pas une démarche que vous devez prendre à la légère. Au-delà des côtés positifs, vous devez notamment envisager le type d’introduction que vous faire. Cela dépend de votre capital et de vos objectifs.

Par ailleurs, en fonction des conditions relatives à une introduction en bourse, votre société peut être plus éligible à un marché plutôt qu’à un autre. Il faudra choisir le bon.

Ensuite, vous devez sélectionner les courtiers qui vont travailler avec vous pour la gestion de votre portefeuille. C’est celui qui s’occupera de mettre en vente vos actions, de prospecter pour ces derniers, etc.

Puis, vous devriez choisir l’offre d’introduction en bourse de votre entreprise : prix ouvert, ferme, minimal ou cotation directe.

Enfin, vous devez faire une demande auprès de l’AMF qui devra autoriser ou non votre introduction à la bourse selon le respect des normes en vigueur.

 

Pour vous accompagner à chaque étape de la procédure et vous faciliter les choses, un expert comptable Ixelles peut être une bonne idée. Vous avez quelques cabinets indépendants disponibles en Belgique qui peuvent justement faire l’affaire. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *