On appelle aussi une mutuelle santé, un complémentaire santé. Elle intervient en compléments des dispositifs de remboursement que couvre la Sécurité sociale. C’est une garantie qui permet d’améliorer la couverture médicale et en outre d’alléger les restes à charges.

La couverture santé, qu’est-ce qu’est obligatoire ?

Si on est affilié au régime général offert par la sécurité sociale, on bénéficie comme tous les assurés, un remboursement partiel des dépenses de santé. C’est une prise en charge qui correspond à un prix conventionnel (un barème que fixe l’Assurance maladie). Alors, il incombe de régler la somme qui reste que l’on appelle « ticket modérateur ». Pour les prestations (soins dentaires, équipement optique, consultation avec un excès d’honoraires…), la facture peut s’avérer élevée. Les assurances complémentaires santors couvrent plusieurs domaines et complémentent les assurances maladie, les garanties de bases.

En outre, elle prend en charge en totalité ou partiellement, les actes que les assurances maladie ne remboursent pas ou remboursent faiblement. Ainsi, on peut souscrire à ce contrat auprès d’une mutuelle, d’une institution de prévoyance ou d’une société d’assurance.

Les garanties couvertes par les assurances santé

Tous les types de contrats n’offrent pas les niveaux de remboursement égaux. Une complémentaire santé assure et prend en charge : les soins médicaux et les consultations, les médicaments avec une présentation d’une ordonnance médicale, les frais d’hospitalisation, les soins et les prothèses dentaires, les soins ophtalmologiques et optiques.

Une couverture assez étendue permet d’avoir de meilleure prise en charge, surtout des dépassements d’honoraires, et des soins spécialisés non ou peu remboursés par les sécurités sociales, comme les appareils auditifs, les médicaments doux (chiropraxie, ostéopathie…), l’orthodontie de plus de 16 ans ou le sevrage tabagique.

Ainsi, les assurances santé offrent plusieurs avantages et on peut les allier avec les assurances maladie pour avoir un meilleur couvrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *