Vous venez d’avoir votre permis et vous avez déjà eu la possibilité d’acheter ou de vous faire offrir votre première voiture ? Cela va de pair avec la souscription d’un premier contrat d’assurance auto. Si les protections pour jeunes conducteurs sont généralement plus chères que les contrats classiques, rassurez-vous, il existe des moyens de faire baisser la facture.

La formule la plus adaptée pour vous

A part si vos finances vous permettent d’acquérir un véhicule neuf (ou d’occasion récent) en tant que première voiture, il n’est pas pertinent de souscrire une assurance tous risques pour commencer. Une formule de base, “au tiers”, est donc peut être préférable. C’est l’assurance minimale obligatoire, indispensable pour mettre votre véhicule en circulation sur les routes françaises. Sachez toutefois qu’avec une formule d’assurance au tiers, seuls les dommages causés à un tiers et à son véhicule sont pris en charge par l’assurance. Si vous subissez des dégâts corporels suite à un accident dont vous êtes responsable, vous ne serez donc pas remboursé pour les frais médicaux engagés.

Vous pouvez même réduire encore la facture par une assurance complémentaire  si vous ne comptez pas vous servir de votre voiture tous les jours et que vous optez donc pour une formule au kilométrage limité. A l’inverse, vous pouvez également demander à votre assureur une formule légèrement plus étoffée, baptisée selon les assureurs “au tiers plus” ou “intermédiaire”, avec des garanties contre le vol ou les incendies.

Astuces pour payer moins

Les contrats d’assurance auto pour les jeunes conducteurs sont souvent bien plus onéreux que les autres, en grande partie parce que l’assureur reporte la sinistralité, plus élevée chez les jeunes, sur le montant des primes. En résumé, il transfère le risque plus important d’accidents sur le prix des cotisations. Outre le choix d’une formule de base, il existe quelques astuces pour faire baisser ce montant.

Premièrement, si vous avez eu la possibilité de faire de la conduite accompagnée avant de passer votre permis, celle-ci devrait faire baisser le prix de votre assurance auto. L’autre option, si votre voiture est amenée à rester chez vos parents, est celle de mettre un de vos parents en tant que conducteur principal et passer en second conducteur. Cela vous reviendra personnellement moins cher qu’une assurance où vous êtes conducteur principal. Attention, pour que cette solution reste viable, il faudra que le parent en question se serve de la voiture au moins la moitié du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *