Le fait de vouloir se lancer dans l’immobilier est forcément une bonne décision, mais elle se corse lorsque le choix entre une location meublée et une location vide doit être faite. Elles présentent tous les deux, deux grands avantages important pour le propriétaire mais présentent chacun à leurs tours également beaucoup d’inconvénients qui vous ferait réfléchir.

Une location meublée, les avantages et les inconvénients.

Une location meublée est ; si l’on parle des chiffres ; nettement plus élevée. En effet, les loyers mensuels des locations meublées sont de 5 à 40% plus élevée que celle des locations vides et cela est le recouvrement de l’aménagement. De plus, la location meublée étant devenu plus populaire, elle permet à tout souscrivant de bénéficier pleinement d’une fiscalité avantageuse, et cela dépendra en grande partie, de quel genre de location votre bien deviendras. Malgré tout, cela reste un investissement à risque, car le fait d’aménager un meublé peut vous amener plus tard, à subir des frais de réparations fréquentes puisqu’il est nécessaire d’entretenir le plus souvent le matériel dans la location. Le second risque que l’on rencontre le plus souvent est le changement fréquent de locataire, cela peut devenir assez embêtant pour votre revenu. Et enfin, le risque le plus grand se résume à la durée d’un bail, bien trop court et les revenus reçu, bien qu’ils soient élevé ne feront jamais le double de celle d’une vide.

Location meublée : une fiscalité plus favorable

Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP). En meublé, dans la plupart des cas, le propriétaire-bailleur opte pour ce statut. Dans ce cadre, si vous choisissez le régime forfaitaire, vous êtes imposé sur la moitié de vos loyers. Avec le régime réel, vous déduisez les charges (travaux, intérêts d’emprunt, etc.) de vos recettes locatives et vous pouvez pratiquer des amortissements en déduisant des loyers, lorsque vous les déclarez au fisc, une partie du prix des différents éléments du logement (amortissement par composants des murs, de la façade, des éléments d’équipement et même des meubles). L’idée est de déduire vos dépenses de vos recettes pour que ces dernières baissent. Un mécanisme qui réduit votre base imposable, donc votre imposition.

Une location non meublée, les atouts et les désavantages

Une location vide est souvent mal prise lorsque le monde comprend la taille des avantages fiscaux des locations meublé. De plus, louer une location non meublée offre une différence de revenu palpable face à celle qui est meublé en plus d’une lourde fiscalité. Mais, elle reste plus stable étant donné que les locataires restent plus longtemps. Aussi, il faut dire que les baux durent plus longtemps et termes de dépense, de réparations et de gestion ; la tâche est nettement plus facile en location vide.

La location vide est moins rentable. Mais elle offre une meilleure sécurité quant à la perception des loyers, le turn-over des locataires étant moins élevé. Ce qui réduit également les frais de gestion et d’entretien. La location meublée, elle, est plus risquée, en raison de son bail plus court, donc des changements de locataires plus fréquents et de frais annexes plus lourds. Ce qui est compensé par des loyers plus importants et un régime fiscal plus favorable que celui de la location vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *